Conseil achat dans le secteur de l’énergie

Les compétences du consultant achat au service des  entreprises du secteur de l’énergie.

L’ouverture des marchés de l’énergie à la concurrence dans le cadre de l’application des directives européennes a induit des changements profonds dans le paysage énergétique français*. Au cœur de cette métamorphose, les stratégies d’achat des principales entreprises du secteur qui, pour rester compétitives et se doter d’une capacité de production, doivent initier d’importants investissements en termes d’infrastructures.

Pour pallier ce pic de charge opérationnelle et répondre de manière adéquate aux nouveaux besoins d’expertise et d’amélioration de leurs performances, les entreprises du secteur de l’énergie font de plus en plus appel à des Consultants spécialisés dans l’achat de projets industriels. Ces consultants déploient directement leurs compétences au sein de la structure cliente, sur la base d’une vision multi-métier et d’une approche transverse, en mettant en œuvre deux compétences majeures : l’adaptation et la réactivité.

L’adaptation. Le consultant doit comprendre les modes opératoires de chaque entité du processus achat de la structure cliente et plus particulièrement de ses agents opérationnels : Ingénierie, Contrôle de gestion, Production, Assurance Qualité, Qualité Produit, Logistique et Juridique ; tout en appréhendant la culture organisationnelle du client : segmentation des services, interactions techniques, prise en considération des attendus de chaque interlocuteur. Il s’agit de s’approprier l’existant pour une intégration harmonieuse du savoir faire du consultant au sein de la dynamique opérationnelle de la structure projet dans laquelle il évolue.

La réactivité. Valeur indispensable du consultant achat, elle ne se limite pas à la mise en œuvre de compétences isolées mais caractérise davantage un savoir être. Cette posture vise à articuler les objectifs Coûts – Délais – Risques, sur deux fronts : vis-à-vis du client interne (donneurs d’ordre) en mettant en place les actions d’organisation et de mobilisation des équipes, et vis-à-vis de la partie contractante (fournisseurs), en menant des actions de marketing achat, de négociation des conditions contractuelles, de traitement des litiges, tout en mettant en place des plans d’amélioration fournisseurs. Il s’agit donc d’une réactivité en flux-tendus dont le consultant se doit d’être le levier.

In fine, la pro-activité du consultant est la clé de voute de sa mission d’accélération de performance de la fonction achat de l’entreprise cliente. Son intervention vise la performance économique bien-sûr, mais aussi – et de plus en plus – la performance qualité et environnement qui, tout en permettant la satisfaction aux normes telles que l’ISO 14001, permet également de renforcer le capital réputation de l’entreprise.

Partage