Innovation, Développement durable et PME

Un enjeu du Conseil aux PME : Quelles méthodes innovantes apporter pour soutenir l’intégration d’une démarche Développement Durable ?

La France compte aujourd’hui environ 2,6 millions de Petites et Moyennes Entreprises (PME) dont 175000 comptent entre 10 et 250 salariés. Ces dernières représentent plus de 60% de l’emploi salarié et pèseraient entre 40 et 70 % des impacts environnementaux – 40 à 45% des rejets de polluants gazeux, des consommations d’eau et d’énergie, 60 à 70% de la production des déchets.

Parallèlement, si 85 % des dirigeants de PME se sentent concernés par les sujets environnementaux, plus de    70 % de ces mêmes responsables considèrent comme faible l’impact environnemental de leur activité. L’information et la sensibilisation des PME sur les réalités environnementales de leurs activités sont donc absolument nécessaires dans le cadre d’une politique de soutien d’un développement durable.

Pour agir en cohérence avec son activité et au mieux des actions soutenables par elle-même, il est essentiel, pour une PME, de sortir de son isolement face aux problèmes d’efficacité énergétique, de gestion et valorisation des déchets, de limitation des émissions de gaz à effet de serre (GES), de gestion des sols pollués, de la qualité de l’air et de l’eau.

Diverses méthodes existent mais sont souvent mal maîtrisées par les PME. Le manque de temps des dirigeants, la méconnaissance des réglementations environnementales, des moyens et des financements à leur disposition renforcent l’immobilisme dans ce domaine.

La PME ne s’inscrira réellement dans une démarche de développement durable que par la décision de son dirigeant, fruit d’une prise de conscience et d’une volonté d’agir. Les professionnels du conseil peuvent jouer un rôle clé pour les accompagner dans cette démarche. Outre leur expertise pour l’analyse globale de la situation de la PME face à sa condition environnementale, ils peuvent également les aider à identifier les actions qui procèdent déjà du développement durable pour une planification optimisée du changement.

En effet, bien souvent, la PME est déjà actrice du développement durable sans identifier ces actions comme telles : la formation de ses salariés, les économies d’énergie et de matières premières pour limiter les dépenses en sont des exemples parmi d’autres…

La mise en place d’un management environnemental adapté à la PME permettra de repérer ces actions disparates pour mieux les capitaliser et les approfondir. Au-delà de l’image marketing, néanmoins de plus en plus exigée par la clientèle, le management environnemental permettra à la PME de s’envisager à travers les contextes sociaux, économiques et environnementaux dans lesquels elle évolue : créer de la valeur, s’adapter à l’évolution des attentes vis-à-vis des entreprises, gagner en efficacité, maîtriser les risques et anticiper l’évolution normative.

Outre la réduction des impacts environnementaux de la PME, ce travail débouchera sur des mesures concrètes qui se révèleront être des facteurs de performance, de pérennité pour l’entreprise et de meilleure intégration dans son environnement.

Partage